Kermesse

Voilà un anniversaire regroupant de nombreux jeux de kermesse, ou simplement de groupe, à vous de choisir les plus appropriés selon le nombre d’enfants, leur âge et la place dont vous disposez!!

Décorations : Serpentins, boules de cotillons, lampions, guirlandes de ballons ou de papier… Mettez vos enfants à contribution! Modèles de guirlandes ici

Goûter : Tout est permis! En plus du traditionnel gâteau vous pouvez aussi faire de la Barba-papa ou une fondue au chocolat (si vous arrivez à vous procurer une machine). Sinon, dans le même esprit, il y a aussi les crêpes, les gaufres…


Les ptit + : des bonbons nounours ou des morceaux de fruits piégés dans les glaçons, des marshmallows peints au colorant alimentaire, brochettes de bonbons…

Quelques jeux d’extérieur :

Pousse-savon : Sur une planche inclinée et savonneuse, il faut essayer de faire remonter son savon jusqu’en haut à l’aide d’un bâton dans le temps imparti.

Chat-ballon : Chaque enfant attache à sa cheville un ballon de baudruche à l’aide d’une ficelle. Le but du jeu consiste à crever le ballon des copains avec les pieds tout en protégeant le sien!

La pêche : 3 possibilités, à faire selon votre jardin!
– Les petits cadeaux sont emballés et enterrés dans le bac à sable, seul un anneau de ficelle cadeau coloré dépasse
(vous pouvez le faire avec des chips de colis dans une petite piscine gonflable, mais il vaut mieux être en intérieur à cause du vent. De toute façon il y en aura toujours un qui se jettera dedans à la fin et vous en sèmera partout… c’est un choix qu’il faut assumer…)
– ou alors vous faîtes simplement un grand tas avec les petits paquets emballés dans un papier bien opaque.
– Vous pouvez aussi leur faire pêcher un certain nombre de petits bouchons flottants pour recevoir un cadeau. Pour fabriquer les bouchons: coupez en 2 ou 3 un bouchon de liège, et enfoncez une vis à une extrémité pour le lester tandis qu’à l’autre extrémité vous installerez un cou cavalier pour permettre de l’attraper.

Relais patate! : 2 équipes s’affrontent en relais où les participants, une cuillère à soupe entre les dents, doivent promener une petite pomme de terre avant de la faire glisser dans la cuillère du relayeur suivant… Pour moduler la difficulté en fonction de l’âge, vous pouvez placer des obstacles sur le parcours ou au contraire simplement asseoir les participants en cercle, la patate devant alors faire le plus de tours possible sans tomber.

Autres idées de relais : à cloche-pied, en canard, en brouette, à reculons, avec une assiette pleine d’eau, avec 10 balles de tennis, avec une valise, avec des palmes, en sac, en dribblant (ou shootant), en brouette, à 2 avec les chevilles attachées ou les yeux bandés, guidés par le reste de son équipe.

Fer à cheval : Un grand classique! Plantez des piquets dans votre cher gazon et demandez aux joueurs placés à une distance raisonnable d’envoyer leurs fers à chevaux valser autour des piquets. Si vous n’avez pas de fer à chevaux et que vous tenez trop à votre gazon, voilà une idée piochée sur le blog de nounoubricolage qui devrait vous inspirer :

Tir à la corde : Attachez un bout de chiffon au milieu d’une grosse corde. Si celui-ci dépasse la borne (un vieux pull qui ne craint rien) de l’équipe adverse, c’est gagné!!

Bulles de savon géantes : Mélangez dans une bassine 10 volumes d’eau pour 3 à 4 volumes de produit vaisselle (éventuellement un peu de sucre en poudre pour épaissir). Pour faire des bulles énooormes, utilisez un cintre en métal que vous aurez tordu pour qu’il soit rond (sans oublier une poignée) et enroulez tout autour un fil de laine pour faire des bulles encore plus grosses! Pour faire une multitude de petites bulles en un seul mouvement, attachez un morceau de grillage à lapin à votre cintre!

Concours d’avions : Mettez à disposition des participants un paquet de feuilles à imprimer. Chacun fait son plus bel avion et le fait voler. Vous pouvez donner des prix pour le nombre de looping, la durée du vol, le design… Voici un modèle ICI pour tricher 😉

Le pompier :  Il s’agit éteindre une bougie avec un pistolet à eau.

Chamboule-tout : en boîtes de conserves recouvertes de papier crépon coloré (ou des bouteilles plastiques, mais alors ça devient un jeu de quilles!) et des balles de tennis pour faire tomber le tout!

Labyrinthe : Tracez sur le sol un labyrinthe avec une grosse craie à macadam. Google mon ami propose de nombreux modèles 😉

Futurs serveurs? : Faites-leur faire un parcours aller/retour le plus rapidement possible avec une assiette en carton pleine de biscuits et un verre d’eau. Le champion est celui qui en a le moins renversé!

Épreuve de corde à sauter : à vous de déterminer les règles et le but en fonction de l’habileté des participants (plus on vieilli plus ça semble difficile…) :p

Pomme-pièce de monnaie : Placez 3 bassines sur une table (dans votre jardin). Dans la première, de l’eau et une pomme: il s’agira d’aller chercher la pomme avec les dents. De même pour la deuxième bassine où il faudra récupérer une pièce de monnaie dans de la farine. La troisième ne contiendra que de l’eau et servira à se débarbouiller après une photo-souvenir! Ne tardez pas trop : on avait laissé des enfants enfarinés se rapprocher du feu pour griller des marshmallows et ça avait cuit pour former une espèce de « pain », même dans les cheveux… ça va très vite, et ça épile quand on l’enlève!

Quelques jeux possibles à l’intérieur :

Tombola : Remplissez un bocal de sucreries (un comme pour les confitures de mamie, avec un petit cadenas: c’est plus sûr). Faites écrire aux enfants leur nom sur la liste et leur estimation sur la quantité de sucreries contenues dans le bocal. Celui qui aura deviné le bon nombre (ou le plus proche) obtiendra un cadeau ou le droit de remporter le bocal chez lui! S’il s’agit d’une vrai kermesse et qu’il faut que vous rentriez dans vos fonds, vous pouvez faire payer la participation 1€ par exemple.

Tir au but : pas besoin de beaucoup d’explications… 🙂

Parcours reward : Un joueur doit suivre un parcours avec obstacles en marchant à reculons, avec la seule aide d’un miroir, sans se retourner une seule fois.

Le fil d’Ariane : C’est un parcours yeux bandés, où les joueurs n’ont pour se diriger qu’un fil tendu entre le départ et l’arrivée.

Le téléphérique : 2 joueurs prennent chacun une ficelle en bouche, au bout de laquelle est attaché un bonbon. Le but est de mâchouiller la ficelle pour faire remonter le bonbon aussi vite que possible. Le premier qui récupère son bonbon gagne.

Championnat de patinage : Les pieds posés sur des assiettes en carton, les patineurs doivent effectuer un parcours le plus vite possible en glissant. Celui qui pose un pied par terre ou tombe recommence depuis le départ!

Le cadavre exquis : Chaque joueur écrit une phrase en commençant par le sujet. Il replie la feuille de façon à cacher ce qu’il a écrit et passe la feuille à son voisin qui écrira le verbe, et ainsi de suite avec un complément de temps, de manière et de lieu. A la fin on déplie les feuilles…

Le monstre exquis : Sur le même principe que le cadavre exquis, on dessine un monstre avec les étapes suivantes : chapeau, tête, cou, torse, jambes, pieds. Attention, au moment de replier le papier, il faut laisser dépasser 2 traits pour permettre au joueur suivant de savoir ou commence sa partie!

L’ouïe fine : Les joueurs ont le dos tourné et sont placés à environ cinq mètres du meneur de jeu qui fait tomber d’une hauteur de dix centimètres divers objets comme une gomme, une pièce de monnaie, une clé, une règle, un bouchon…. . Et par le son de cet objet, les joueurs doivent deviner ce que c’est et le noter sur leur papier respectif. Le gagnant est celui qui a réussi à identifier le plus grand nombre d’objets.

Course au trésor : Il faut remettre à chacun des joueurs une liste des actes que ceux-ci doivent accomplir (déchiffrer des rébus, composer un poème sur un thème donné…) et une liste des objets qu’ils doivent trouver ou rassembler (cadeaux, assiettes, couverts, bonbons ou gateau, si par exemple c’est un anniversaire) avant de revenir au but et de pouvoir mettre en commun le trésor.

Course automobile : Chaque joueur doit rembobiner le plus vite possible sa ficelle, au bout de laquelle est accrochée une petite voiture. Le premier qui franchi la ligne d’arrivée a gagné!!

Dessin en équipe : Scotchez un gros marqueur sur un bâton solide. Attachez 4 ficelles autour du bâton en guise de poignées. Chacun des quatre joueurs en prends une et la tends, de façon à essayer de dessiner quelque chose sur une grande feuille que vous aurez posé par terre. (Selon le thème de la journée ils peuvent dessiner la tour Eiffel, un œuf de pâques…)

Mikado sonore : Jetez en vrac dans une caisse toutes sortes d’objets métalliques et bruyants : casserole, louche, couverts, outils… Chaque joueur essaie alors à tour de rôle de retirer un objet sous l’oreille attentive des autres participants…

Pas le dernier! : Dans ce jeu à 2 joueurs, il faut aligner une bonne vingtaine de feutres ou de bouts de pailles sur la table. Chaque joueur à tour de rôle retire 1, 2 ou 3 feutres de façon à ne surtout pas être obligé de prendre le dernier!! (ah bon? un petit air de Fort Boyard??)

Concours de scoubidou : Distribuez des fils de scoubidou à un membre de chaque équipe : celui qui fini le plus rapidement son scoubidou gagne des points pour son équipe!

Coulé! : (toujours d’inspiration Fort Boyard) Dans un saladier transparent à moitié rempli d’eau, faîtes flotter un verre dans lequel vous aurez versé un fond de colorant alimentaire ou vidé une cartouche de stylo à encre. Chaque joueur doit à tour de rôle déposer un petit caillou dans le fond du verre sans le faire couler.

Jeu de rôle sonore : on ne peut mieux expliqué sur ce site!

Kim goût : Bandez les yeux d’un joueur à qui vous ferez goûter différents aliments qu’il devra reconnaître. Avant de jouer, pensez à lui demander s’il est allergique à quelque chose!

Kim odorat : Les yeux bandés, un joueur doit reconnaître des odeurs qui lui sont présentées. Vous pouvez pour cela utiliser les petites boîtes d’un jeu d’odorat ou utiliser vos pots d’herbes et épices.

Kim toucher : Mettez des animaux en plastiques ou de petits objets de la vie de tous les jours (ni fragiles, ni piquants, ni coupants) dans un sac en tissu opaque. Chacun dispose de quelques secondes pour farfouiller sans regarder dans le sac et deviner ce qui s’y cache. Une fois que le sac a fini de faire le tour des participants chacun essaie de lister ce qu’il y a trouvé.
Une des variantes de ce jeu est de placer un objet dans une boîte opaque. Celle-ci doit être gardée fermée et peut être retournée dans tous les sens pour en deviner le contenu.
Encore une autre variante est de bander les yeux à tous les joueurs et de leur faire passer des objets à deviner.

Kim vue : Des objets sont étalés sur une table et laissés à l’observation quelques secondes. Une fois la table recouverte d’un drap, les joueurs arriveront-il à lister ce qui s’y trouve? Et si on change de place des choses? Si c’est un jeu un peu imprévu juste pour combler « un trou », vous pouvez aussi simplement utiliser une boîte de feutres et travailler sur les couleurs…

Kim ouïe : Les yeux bandés, les enfants doivent reconnaître des bruits que vous faîtes avec des objets qu’ils connaissent ou des ustensiles de cuisines. Sinon vous pouvez aussi bien utiliser des enregistrements (sonnette de vélo, grincement de porte…). De nombreux téléchargements gratuits de bruitages sont disponibles sur internet.

D’autres idées sur le site d’une école primaire qui fourmille d’autres idées! ICI

Laisser un commentaire