Savant fou

Idée de goûter tout d’abord : Sirops colorés dans des fioles ou des carafes transparentes et petits sablés en forme d’erlenmeyer et de tubes :

Voici quelques expériences à proposer aux enfants, pour une après-midi spéciale petits chimistes! Je les ai mises par ordre de préférence des enfants…

Quand les enfants arrivent, vous pouvez les habiller avec des blouses ou des tabliers blancs jetables si vous en avez (ça fait plus « pro » 😉 )

Extraction d’ADN de banane :

Matériel :

– banane (ou kiwi, ou autre chose… mais la banane est plus facile à écraser)
– bol
– flûte à champagne en plastique
– entonnoir (ou flute à champagne en plastique coupée)
– coton
– alcool
– liquide vaisselle
– sel

Préparation : demandez aux enfants s’ils savent ce qu’est l’ADN et où il se trouve. Montrez-leur le schéma suivant : (aussi à télécharger ici)

Expérience :

– Bien écraser la banane dans un bol avec 50mL d’eau et une cuillère à café de sel.
– Ajouter une cuillère à café de liquide vaisselle et continuer à mélanger. Le liquide vaisselle dissout les lipides et détruit donc les membranes des cellules.
– Quand le mélange est homogène, le passer sur un coton dans l’entonnoir. On filtre ainsi les plus gros « bouts » de cellules qui restent dans le coton pendant que l’ADN qui nous intéresse et quelques autres petits éléments passent à travers le coton. Pressez ensuite le coton pour bien recueillir tout le filtrat.
– Récupérez 10 mL de filtrat dans une flûte à champagne et versez doucement contre la paroi 10 mL d’alcool : au contact de l’alcool, l’ADN présent dans le filtrat va « précipiter » et former ce qu’on appelle en biochimie une « méduse ».

Le sous-marin :

Matériel :

– Une bouteille de coca remplie d’eau à ras bord (les limonades bas de gamme ont aussi des bouteilles de ce type)
– Un stylo bic transparent sans sa mine.
– Un trombone.
– Du scotch.

Expérience :

La première étape est de réussir à faire flotter le stylo bic verticalement dans la bouteille : pour cela, ôtez le petit bouchon arrière et collez un bout de scotch sur le petit trou latéral pour le boucher. Coincez le trombone sur la tête du stylo et plongez la pointe dans l’eau de la bouteille. Pendant qu’elle trempe, reboucher l’arrière du stylo ou enfoncez une boule de pâte à modeler.
Lâchez le stylo dans la bouteille : il doit flotter verticalement et proche de la surface. Si ce n’est pas le cas, il faut mieux doser le volume d’eau dans la tête du stylo!
Bouchez la bouteille et on arrive à la deuxième étape la plus marrante : pour faire plonger le stylo sous-marin, il suffit d’appuyer sur la bouteille et de relâcher la pression pour le faire remonter!
Quand vous appuyez sur la bouteille vous augmentez la pression de l’eau qui ne peut pas se compresser. Par contre, l’air dans le stylo, lui, peut! L’air se « tasse » donc dans le stylo, laissant rentrer un peu d’eau qui l’alourdi et le fait couler!
Les vrais sous-marins fonctionnent sur le même principe : ils font entrer de l’eau dans des compartiments spéciaux pour s’alourdir, et quand ils veulent remonter, propulsent de l’air comprimé qui chasse l’eau à l’extérieur!

Le poivre trouillard :

Matériel : 

– Une assiette creuse
– Du poivre
– Du produit vaisselle
– Une paille
– De l’eau

Expérience :

Mettez de l’eau dans l’assiette et saupoudrez du poivre sur toute la surface. Le poivre flotte. Si vous trempez une paille dans du produit vaisselle pour en déposer une goutte au milieu de l’assiette, vous allez voir que tout le poivre se sauve sur les bords de l’assiette!
Pourquoi? Parce que toutes molécules d’eau s’attirent entre elles, particulièrement à la surface : c’est la tension superficielle. C’est d’ailleurs cette même tension superficielle qui permet de remplir au maximum le verre d’eau du copain pour le taquiner, de façon à ce que ça fasse une « bulle d’eau » qui dépasse du bord du verre et qui se renverse quand il essaie de le porter à ses lèvres… Le produit vaisselle diminue la force d’attraction entre les molécules d’eau. Donc toutes les molécules d’eau en contact avec le produit vaisselle s’écartent, et le poivre qui était posé dessus aussi!

Œuf mou :

Trempez un œuf dans du vinaigre d’alcool pendant plusieurs heures. Celui-ci dissout le carbonate de calcium, un composant du calcaire qui forme la coquille. L’œuf devient de plus en plus mou! Maintenez-le au-dessus d’une lampe de poche et tournez-le : vous voyez le jaune.

Liquide ou béton? :

Matériel : 

– une assiette creuse
– de l’eau
– de la maïzena

Expérience :

Mélangez dans l’assiette 18 cuillères à soupe rases de maïzena et 10 cl d’eau. Mélanger doucement jusqu’à obtenir une pâte épaisse.
Enfoncez le doigt doucement dedans… pas de problème. Maintenant, tapotez rapidement la surface! On dirait que le mélange n’a plus du tout la même consistance! Les molécules de maïzena sont très grandes et quand on enfonce le doigt dedans doucement, elles ont le temps de s’écarter, alors que quand on le fait très rapidement, elles n’ont pas le temps de s’écarter et se tassent juste les unes sur les autres pour former un espèce de solide!

Le volcan :

Jamais testé mais ça ne saurait tarder 🙂 : sur un grand sac poubelle ou une bonne pile de journaux, faites une forme de volcan avec de la pâte à sel. Insérez du bicarbonate de soude et rajoutez graduellement du vinaigre et du colorant alimentaire.

Et la suite?
Pour vous donner des idées de choses faciles à faire avec des enfants (le plus souvent en tout cas) et sans matériel particulier, voici le site de La chimie pour les NULS, qui propose des vidéos explicatives de petites expériences. Il avait été mis en place à l’occasion de l’année de la chimie en 2011. Ce site n’est plus amené à grandir mais il propose déjà beaucoup de belles choses.

Laisser un commentaire