Recycler du papier

Histoire du papier :

L’écriture sur tablettes :
L’écriture a été inventée il y a 5500 ans par les Sumériens, qui étaient un peuple d’agriculteur en Mésopotamie. Leurs terres étaient riches en argile. Ils la prenaient humide, comme de la boue, pour en façonner des tablettes, et les graver avant de les faire sécher. Ils écrivaient à l’aide d’un calame : un stylet en roseau taillé en biseau. Celui-ci laissait à la fin des traits des formes de « coins » ou « clous » (latin cuneus), d’où le nom de cette écriture, dite cunéiforme.

Le papyrus :
Quelque peu après les Sumériens, les Égyptiens ont développé leur propre écriture. Leurs écritures furent appelées hiéroglyphes, c’est-à-dire écriture sacrée, car il s’agissait de texte religieux. Ils gravaient leurs textes sur les murs des temples et sur les sarcophages en bois. Puis les égyptiens firent l’une de leur plus grandes inventions : le papyrus. Ils prenaient la moelle du papyrus, une plante qui pousse abondamment au bord du Nil, pour la couper en fines bandes qu’ils posaient perpendiculairement les unes aux autres. La colle naturellement présente dans la plante fixait le tout ensemble.

Le parchemin :
Les Égyptiens produisaient de grandes quantités de papyrus dont ils revendaient une grande partie aux grecs et aux romains. Suite à des crises politiques et économiques (déjà à l’époque!) la production et le prix du papyrus diminuèrent.
C’est alors que dans la ville de Pergame, on commença à utiliser des peaux de mouton pour faire du parchemin. Le parchemin fût très répandu au moyen-âge en Europe.

Le papier :
Le papier a été inventé en Chine environ 50 ans avant J.C. Les chinois le fabriquaient à partir de chiffons et de fibres végétales (bambou, saule…) et s’en servaient pour faire des éventails, des chapeaux, des vêtements et autres objets. Ce sont les moines bouddhistes qui ont introduit et répandu le papier dans les pays occidentaux. Avec le temps, la demande en papier augmenta et il n’y eu plus assez de chiffons pour en produire. Au XVIIIème siècle, les européens qui observaient les guêpes construire leur nid en papier à partir du bois ont proposé d’utiliser nous aussi le bois pour fabriquer le papier. Les essais se sont révélés concluants et depuis, on utilise le bois comme matière première pour faire du papier.

Faire sa propre feuille de papier :

De nos jours nous utilisons donc le bois pour faire du papier, mais comme on pense à la déforestation et aux ours polaires, nous allons faire du papier recyclé à base de papier brouillon. (illustrations bientôt en ligne :))

Matériel :

– Faire un cadre en bois, de la taille de la feuille de papier que l’on souhaite. Fixer ensuite avec des punaises ou des agrafes (demande l’aide d’un adulte) un morceau de moustiquaire dessus. Etant pressée, j’ai utilisé un bac à glace découpé pour le cadre – en plus ça rentrait bien dans ma bassine – et de la gaze maintenue avec un élastique.

– Du papier brouillon ou du journal
– Une bassine
– Un mixer dédié au bricolage
– 2 torchons
– Un fer à repasser

1 – Faire la pâte à papier : pour cela, déchirez en petits morceaux d’environ 2 cm le papier brouillon (ou videz toutes les perforatrices de la maison et les bandelettes du broyeur à papier confidentiels). Versez de l’eau tiède et mélangez. Attendez entre une demi-heure et une heure que le papier soit bien gorgé d’eau, avant de le passer au mixer. Plus la pâte sera dense plus la feuille sera épaisse. Versez-là ensuite dans la bassine et rajouter de l’eau tiède jusqu’à ce que ça soit très liquide.

 

2 – Former la feuille : Prenez le cadre, moustiquaire vers le haut et plongez-là dans la bassine. Remontez le cadre en secouant doucement pour égaliser la feuille. Laissez égoutter.

 

3 – Sécher la feuille : Quand le cadre a fini d’égoutter, posez un torchon sur la feuille et retournez rapidement le tout, comme une crêpe. La feuille tombe alors sur le torchon si vous avez une vrai moustiquaire en plastique ou métal, sinon détachez doucement la gaze du cadre. Posez le 2ème torchon sur la feuille. Repassez doucement jusqu’à ce que la feuille soit sèche. Pour la détacher du torchon, tirez celui-ci doucement par 2 extrémités. Attendez encore quelques heures pour utiliser votre feuille.

4 – Ne pas boucher l’évier : Une fois votre feuille faite, filtrez l’eau de la bassine avec une passoire avant de la jeter à l’évier! 😉

Laisser un commentaire