Jouets de récup’

Parce qu’il n’y a pas besoin de grand-chose pour se fabriquer des jouets, parce que des millions d’enfants pas aussi chanceux que nous font comme ça, parce qu’il faut penser à la planète et au recyclage, voici quelques idées de jeux et jouets faits essentiellement à base de récup’. D’autres se rajouteront au fil de mes idées et de ma poubelle. Si vous avez des idées, n’hésitez pas à les partager, je les publierais avec joie 🙂

Toupie faite avec :
– un couvercle percé au compas et ciseau,
– un crayon ou un pic à brochette,
– un peu de colle si le trou est trop grand par rapport au crayon,
– et un morceau de papier cadeau.

Toupie faite avec :
– un vieux CD,
– une bille,
– de la colle pour fixer la bille dans le trou du CD,
– un dessin multicolore.

Jeu de l’awalé avec :
– une boîte de 12 œufs décorée,
– des billes, cailloux ou graines,
Voilà quelques modèles pêchés sur le net, qui donnerait bien envie d’utiliser le tampon rhinocéros

Voici les règles (source : Wikipedia) :
Au départ, on répartit quarante-huit graines dans les douze trous à raison de quatre graines par trou.
Les joueurs sont l’un en face de l’autre, avec une rangée devant chaque joueur. Cette rangée sera son camp. On choisit un sens de rotation qui vaudra pour toute la partie. On choisit également un joueur qui commencera la partie.
Un tour se joue de la façon suivante : le premier joueur prend toutes les graines d’un des trous de son camp puis il les égraine dans toutes les cases qui suivent sur sa rangée puis sur celle de son adversaire suivant le sens de rotation (une graine dans chaque trou après celui où il a récupéré les graines). Si sa dernière graine tombe dans un trou du camp adverse et qu’il y a maintenant deux ou trois graines dans ce trou, le joueur récupère ces deux ou trois graines et les met de côté. Ensuite il regarde la case précédente : si elle est dans le camp adverse et contient deux ou trois graines, il récupère ces graines, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il arrive à son camp ou jusqu’à ce qu’il y ait un nombre de graines différent de deux ou trois.
Le but du jeu est d’avoir récupéré le plus de graines à la fin de la partie.
On ne saute pas de case lorsqu’on égraine sauf lorsqu’on a douze graines ou plus, c’est-à-dire qu’on fait un tour complet : on ne remplit pas la case dans laquelle on vient de prendre les graines.
Il faut « nourrir » l’adversaire, c’est-à-dire que, quand celui-ci n’a plus de graines, il faut absolument jouer un coup qui lui permette de rejouer ensuite. Si ce n’est pas possible, la partie s’arrête et le joueur qui allait jouer capture les graines restantes.
Si un coup devait prendre toutes les graines adverses, alors le coup peut être joué, mais aucune capture n’est faite : il ne faut pas « affamer » l’adversaire.
La partie s’arrête quand un des joueurs a capturé au moins 25 graines, soit plus de la moitié ou qu’il ne reste que 6 graines en jeu.

Des talkies-walkies avec :
– 2 boîtes de conserves trouées au fond,
– une longue ficelle.
Reliez les 2 boîtes avec la ficelle, en la passant dans le trou et en faisant un noeud pour ne pas qu’elle ressorte. Quand vous tendez la ficelle, l’un écoute dans sa boîte tandis que l’autre y parle doucement : le son va se propager le long de la ficelle tendue pour que le second petit espion reçoive bien le message.

De petits bateaux avec :
– des coquilles de noix
– un peu de pâte à modeler ou de la patafix
– un cure-dent
– un bout de papier
Faites une petite boule avec la pâte à modeler et collez-là dans le fond de la coquille de noix. Glisser le papier sur le cure-dent pour faire la voile et plantez le mât (cure-dents) dans la pâte à modeler. Et voilà, le bateau est prêt à appareiller!

Une puce avec :
– un bouchon de bouteille,
– 3 bandelettes de plastiques découpées dans la bouteille.
Agrafez les bandelettes de plastiques entre elles et collez dessus le bouchon. Pour la faire sauter, appuyer sur le bouchon et relâchez rapidement.

Des figurines avec :
– des cartouches de stylo à encre vides,
– du papier,
– de la colle,
– du carton,
– des bouts de laine,
– des morceaux de canette.
Commencez par découper et assembler les cartouches. Collez le tout pour que cela tienne bien puis vous pouvez habiller le personnage avec des morceaux de papier et lui faire des cheveux, lui mettre une casquette…

Un parachutiste avec :
– un morceau de sachet plastique plié en 4 et découpé comme sur la photo,
– un bouton ou un petit bonhomme comme sur la photo, avec des fentes sous les bras pour y glisser les anses du patachute.

Un hélicoptère avec :
– une chute de papier découpée et pliée comme cela : (j’ai utilisé un reste de papier origami bi-face de 15cm sur 4)

Un chouette pot à crayon avec :
– une boîte de conserve,
– du papier cadeau ou une publicité de magasine,
– du scotch s’il ne reste pas assez de colle après avoir ôté l’étiquette de la boîte.
Entourez la boîte de papier et scotchez le papier pour le fixer. Repliez vers l’intérieur de la boîte l’excédent de papier.

Un alpiniste avec :
– une chute de papier d’à peu près 8 cm sur 30,
– des crayons de couleur pour dessiner une forêt.
Pliez le papier en suivant ces étapes :

Coupez la pointe : ce sera l’alpiniste. Dessinez la forêt et le gros sac à dos de l’alpiniste.

Pour le faire escalader la montagne, glissez l’alpiniste dans la fente entre les 2 parties de la montagne. Tenez la forêt par le bas et faites glisser les 2 parties l’une sur l’autre verticalement : l’alpiniste grimpe jusqu’au sommet!

Un moulin à vent avec :
– une couverture de magasine (ici un carré de 17cm de côté, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé)
– une épingle,
– un crayon à papier.
Déterminez le centre du carré et tracez 2 traits d’environs 8 cm à chaque pointe; découpez sur les traits. Rabattez vers le centre du carré une pointe sur 2 et transpercez-les avec l’épingle. Faites passer l’épingle par le centre du carré et piquez-là dans la gomme du crayon. Et voilà! 🙂

Des p’tits bonhommes qui changent facilement d’humeur avec :
– des rouleaux de papier toilette
– des rouleaux plus fin, de papier cadeau par exemple,
– des feutres, de la colle, des ciseaux…
Mode d’emploi sur ce site!

Un lance-roquette avec :
– une ficelle lisse tendue en travers du salon (la laine poilue ne marche pas bien),
– un ballon de baudruche,
– une paille
– une fusée dessinée et découpée dans un carton léger,
– un bout de scotch.
Mode d’emploi du même site que précédemment.

Une chouette chouette avec :
– un morceau de rouleau de sopalin
– 2 vieux pinceaux coupés
– 2 attaches parisiennes
– 2 ronds de papier de couleur (ici un reste de post-it)
– un triangle de papier coloré pour le bec
– un feutre noir ou bleu
Repliez le haut du rouleau de sopalin pour former les 2 aigrettes (c’est comme ça qu’on dit pour les 2 touffes de plumes qui donnent l’impression d’oreilles) et scotchez dedans les pinceaux en laissant les poils dépasser. Avec les ciseaux faites des trous pour les yeux et passez les attaches parisienne par les ronds colorés puis dans le carton. Découpez les ailes et collez les restes de pinceaux pour faire les pattes. Dessinez des « gouttes » sur le ventre de la chouette. Vous voilà en possession d’une chouette chouette 🙂

Un vase avec :
– une petite bouteille d’eau
– un joli dessin ou un papier à motifs (format A5, c’est à dire une demi-feuille d’imprimante)
– quelques cailloux
Coupez la petite bouteille d’eau pour ne garder que le fond. Enroulez et scotchez votre dessin autour. Déposez les cailloux au fond de votre vase pour lester la bouteille. Voilà votre vase-express prêt à recevoir un joli bouquet cueilli pendant une balade!

Camille la chenille poilue avec :
– une boîte d’œufs
– du terreau
– des graines de gazon ou autre
– 1 cure-pipe coupé en 2.
Découpez la boîte d’œufs pour ne garder que 4 ou 5 alvéoles linéaires. Faites 2 petits trous pour glisser les cure-pipe comme des antennes. Collez ou dessinez les yeux et la bouche. Remplissez les alvéoles avec du terreau et quelques graines. Arrosez un tout petit peu tous les jours pour voir les poils de la chenille pousser.

Un bracelet avec :
– une chaine de baignoire
– un peu de ficelle
– un écrou ou une grosse perle
-> Mode d’emploi ICI

De jolies décorations avec :
– des rouleaux de sopalin
– du carton
– de la peinture
– des ciseaux
– de la colle
– éventuellement des yeux mobiles

One Response to Jouets de récup’

Laisser un commentaire