Folioscope/Thaumatrope

Le folioscope

Un folioscope est un petit carnet qui comporte sur chacune de ses pages un dessin très proche de celui de la page précédente. Ainsi, quand on le feuillette rapidement, c’est comme si on regardais un dessin animé. On l’appelle aussi feuilletoscope, kinéographe, ou flip book en anglais.
C’est un jouet optique qui existe en France depuis 1896 et qui a précédé le cinéma.
Pour créer un folioscope c’est facile : il suffit de dessiner une séquence animée sur chacune des feuilles d’un carnet ou d’une pile de post-it.

Avant de vous lancer dans le vôtre je vous propose celui fait par ma sœur. Merci Annaëlle pour le « scannage-retouchage » de ton œuvre :p

1- Téléchargez et imprimez ce PDF
2- Découpez toutes les images et mettez-les dans l’ordre.
3- Tassez bien la pile sur le côté droit (qui sera feuilleté) avant de l’agrafer.
Si votre agrafeuse n’est pas assez « musclée », entourez simplement la pile avec un élastique 🙂

Le thaumatrope

Cet autre ancêtre du cinéma utilise lui aussi la persistance rétinienne : en tournant le thaumatrope rapidement, vous ne voyez plus 2 images, mais une seule!

En voici quelques uns à monter soi-même : Pliez en 2 et collez ensemble, avec une ficelle ou un élastique ouvert au milieu.
Vous pouvez aussi en dessiner vous-même : oiseau sur son nid, escargot et sa coquille, cavalier sur son cheval, poisson dans son bocal, fleurs dans leur vase… il suffit d’un peu d’imagination!

Laisser un commentaire