Faire un herbier


Pour faire un bel herbier l’automne venu :

Partez vous balader en forêt!
Ramassez autant de feuilles différentes que possible et entreposez-les dans un vieux journal en attendant de rentrer à la maison. Prenez l’empreinte des troncs d’arbres correspondants. Pour cela, posez une feuille de papier contre le tronc et passez du crayon à papier ou un morceau de craie grasse dessus pour « copier » les aspérités du tronc sur la feuille.

Pour reconnaître les arbres, emmenez avec vous un livre sur les arbres ou imprimez cette clé d’identification de l’ONF (Office National des Forêts). Elle ne concerne que les arbres des forêts de France métropolitaine. Si vous cherchez à connaître le nom d’arbres ne se trouvant pas en pleine forêt, il vaut mieux utiliser cette clé-ci.

De retour à la maison :
Il faut mettre les feuilles à sécher. Pour cela, deux solutions : les aplatir entre deux feuilles de sopalin sous un gros dictionnaire, ou si vous êtes bricoleur, dans une belle presse faite maison! Voici un site qui explique comment faire.

Faire l’herbier :
Décorez joliment un cahier qui deviendra votre herbier. Vous pouvez le faire comme un grimoire par exemple (voir l’article « Transformer un cahier en grimoire » dans la rubrique « Jours de pluie »). Gardez une page pour chaque arbre : vous pourrez y coller la feuille une fois séchée, un fruit si vous en avez trouvé, l’empreinte du tronc; et pourquoi pas une image de l’arbre découpée dans un magasine de jardinage. Terminez le tout en collant une étiquette comme celles-ci au bas de la page pour indiquer le nom de l’arbre et le lieu où vous avez récolté la feuille et l’empreinte du tronc.

Et pour tout savoir sur la vie d’un arbre : domtar.com

Laisser un commentaire