Les animaux blancs


Il y a 2 sortes d’animaux blancs : ceux qui sont blancs parce que c’est leur couleur normale (goéland, lapin, chien samoyède…) et ceux qui sont blancs parce qu’ils possèdent une anomalie génétique.

Les animaux blancs sans anomalie génétique n’ont pas forcément la peau rose/blanche et ont les yeux foncés. Leur museau, ou bec, ou pattes ont une couleur.

Les animaux albinos ont une anomalie génétique : ils n’ont aucun gène qui prévoit leur couleur. Ils sont donc blancs, avec des yeux rouges ou roses et une peau très fine, blanche ou rose. Ils sont très sensibles au soleil, car leur peau ne possède pas de mélanine (bronzage) pour les protéger. Dans la nature, les animaux albinos ne vivent pas très longtemps, car sans camouflage, ils échappent plus difficilement aux prédateurs.

Les animaux atteint de leucistisme n’ont pas de couleur prévue pour une partie des poils ou les plumes. Par exemple, le tigre blanc est en fait un tigre du Bengale ou de Sibérie. Il est blanc, avec des rayures noires et les yeux bleus. A ne pas confondre avec le tigre albinos, qui est complètement blanc, avec des yeux roses.

Il existe aussi le problème génétique inverse : le mélanisme. C’est quand les animaux possèdent beaucoup de mélanine et sont donc très foncés. Le cas le plus connu est la panthère noire. Une panthère noire est en réalité un jaguar tout noir. Sur certaines panthères noires on peut distinguer dans le pelage les taches du jaguar.

Et l’ours blanc alors? L’ours blanc est un piège! Ses poils ne sont pas blancs mais transparents! Ainsi sa fourrure reflète la lumière du soleil et il apparaît blanc comme neige, caché sur sa banquise…

One Response to Les animaux blancs

  1. manon says:

    super ,trés intérréssant continue

Laisser un commentaire